Puisqu’il est difficile de rester dans le cadre de la MAD (maintien à domicile) des personnes âgées, une loi a été adoptée en 2016, conférant l’usage de la domotique à l’avantage de ces personnes.