Renforcer la sécurité de son habitation avec la domotique

Renforcer la sécurité de son habitation avec la domotique

Sécuriser sa maison est une décision nécessaire et importante. Alarmes, interphones, caméras de surveillance… Beaucoup de systèmes existent et il n’est pas toujours facile de savoir vers quel système se tourner. Les DAAF et autres détecteurs sont particulièrement importants pour compléter une installation de sécurité : ils détectent toute anomalie dans la maison et vous alertent immédiatement.

Grâce aux détecteurs, vous avez l’esprit tranquille dans votre maison, vous êtes avertis tout de suite par un signal sonore ou par téléphone lors d’un incident domestique au niveau de votre installation électrique, de gaz ou d’eau.

Les détecteurs sont adaptés à plusieurs risques domestiques courants et s’intègrent parfaitement dans une installation domotique :

  • Détecteur de fumée en cas d’incendies
  • Détecteur de gaz
  • Détecteur d’inondations

Risques d’incendie : la sécurité avant tout

Le saviez-vous ? En France, un incendie domestique a lieu toutes les 2 minutes et un sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse car trop ancienne ou non réalisée selon les normes. Des chiffres alarmants qui témoignent des risques encourus par chacun d’entre nous, chaque jour. La vigilance, bien qu’essentielle, ne peut être la solution miracle pour réussir à réduire ces chiffres. La prévention a elle aussi son rôle à jouer, et pas des moindres.

Pour répondre à cette urgence nationale, un décret publié au journal officiel le 11 janvier 2011 exige la présence d’au moins un détecteur autonome avertisseur de fumée dans toutes les habitations, et ce, depuis le 8 mars 2015. Cette obligation est aussi bien valable pour le propriétaire que pour le locataire. En effet, si vous louez un logement, l’installation du détecteur de fumée est à votre charge. Il vous incombe également de veiller à son entretien et au bon fonctionnement du dispositif. Une « petite » contrainte qui peut sauver bien des vies.

Installer au plafond, le boitier émet un avertissement sonore et visuel en cas de présence de fumée blanche. Ce qui devient vital si l’incendie se déclare la nuit pendant que tout le monde dort et qu’il est encore temps de quitter son logement et d’appeler les secours.

Ils doivent être installés dans les parties privatives des bâtiments d’habitations, de préférence à proximité des couloirs de chambres et fixés solidement au plafond et à distance des sources de chaleur ou de vapeur. L’habitant du logement doit s’assurer que le détecteur est toujours en état de fonctionnement et remplacer les piles une fois le signal de défaut émis. Le détecteur de fumée doit comporter un indicateur de mise sous tension, présenter un signal visuel, mécanique ou sonore pour le manque de batterie ainsi qu’un niveau sonore d’au moins 85 dB(A) (décibels) à trois mètres. Aussi, il doit être en mesure d’émettre un signal de défaut sonore différent de celui de la batterie et comporter les informations relatives au constructeur.

le détecteur doit être conforme à la norme NF-EN 14 604, et, de préférence, certifié NF – DAF. Un double gage de sécurité pour une sérénité optimale. Alors n’attendez pas qu’il soit trop tard pour équiper votre logement d’un détecteur autonome avertisseur de fumée. Par ailleurs, les détecteurs utilisant l’ionisation sont interdits. L’arrêt détaille également toutes les consignes de sécurité et la marche à suivre en cas d’incendie. Renseignez-vous dès maintenant auprès de votre électricien.

La sécurité domotique dans les pièces humides

Humidité et électricité ne font pas bon ménage ! L’une des problématiques principales lors de la construction ou de la rénovation d’une maison est l’installation électrique dans les pièces d’eau comme la salle de bains, la cuisine, la terrasse ou la buanderie. Des solutions existent pour réduire considérablement le risque d’incidents électriques.

Une façon de sécuriser les pièces humides avec risque de fuite ou de débordement d’eau est de faire installer des détecteurs d’inondation. Particulièrement adaptée aux salles d’eau, buanderie, sous sol, cette solution domotique existe et permet de détecter la présence d’eau au sol par une sonde. Dans le cas d’incident, un avertisseur sonore prévient les occupants et en cas d’absence le détecteur peut être couplé avec une électrovanne qui va couper automatiquement l’arrivée d’eau. L’alliance de la technologie et du design au service de la sécurité !



A lire également sur Domotique